L'armée de l'ombre de COE

Publié le par Loba


La guerre est déclarée !
Les intrigues du Tisserand portent enfin leurs fruits : les cours Eandi, en proie à de violentes dissensions et à la confusion la plus totale, sont mûres pour l'invasion. Eibithar, pris en tenaille entre la flotte de Braedon et l'armée d'Aneira, s'apprête à livrer un combat qui sera sans doute le dernier, alors même que le duc de Galdasten complote contre le roi Kearney pour lui ravir le pouvoir. En Aneira, le régent est sur le point d'écraser les ducs rebelles à son autorité. Le Tisserand petit se réjouir : victimes de leur bêtise, les cours Eandi seront bientôt trop faibles pour résister à son ultime assaut.
Mais tout espoir n'est pas perdu. Kentigern, enfin sorti de son aveuglement sur le meurtre de sa fille Brienne, prend la mesure de sa trahison. Parviendra-t-il à faire machine arrière ? Comme lui, les monarques les plus éclairés comprennent à présent la nature de la menace. Soutenus par des sorciers Qirsi restés loyaux, Grinsa en tête, ceux-ci n'ont plus d'aune choix que de se tenir prêts, l'heure venue, à se dresser contre le Tisserand et son armée de l'ombre.
******************
Ah mais c'est pas possible. En avance toujours dans l'histoire et on ne peut pas décrocher!! C'est le premier cycle dans lequel je ne sens pas de faiblesses scripturales, de psychologies qui se ramollissent...
On est stressés car nous, nous connaissons le Tisserand, on sait qui fait partie de la conspiration, on voit les tourments qui ont poussé Andreas à faire des actes imbéciles... mais eux n'en savent encore rien. Or depuis le tome 6 et celui là, les personnages commencent à entrevoir les ficelles, mais on ne peut plus faire machine arrière, le Tisserand a atteint son but. Les monarchies Eandis vont se déchirer et s'anéantir, lui laissant la place pour son Royaume Qirsi.

Dans ce tome, Grinsa est assez transparent du fait que ses pensées sont plus tournées vers crésenne et leur fille, que vers la vie politique. Mais cela permet de laisser libre champ à Tavis. Il mûrit et laisse entrevoir l'homme noble qu'il va devenir. Noble de par le sang qui coule dans ses veines, mais aussi noble de par sa moralité et ses valeurs qu'il ne pensait pas avoir en lui.

On retrouve avec plaisir le couple de minstres femmes, qui s'aiment mais qui se déchirent. L'une va vers la conspiration tandis que l'autre reste fidèles aux Eandis. On présage que la situation est trop délicate pour rester dans l'état.

bref, un tome tout aussi bien que les précédents, mais bien trop court!!!
_________________
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article