Le peuple de la mer de Thomas SWANN

Publié le par Loba



Les échos de la guerre de Troie finissent de s'estomper; une nouvelle aventure commence... Fuyant le sac de la ville avec son fils Ascagne, Énée voit sa flotte s'échouer sur les rivages du royaume de Didon, reine fondatrice de Carthage, dont il deviendra bientôt l'amant. Ascagne, lui, se lie d'amitié avec le roi-éléphant Larbas et Électra la néréide. Un nouvel Éden est-il possible? 
****************
La suite du Phénix vert. On avait laissé cette histoire sur la mort d'Enée, la vie de son fils Ascagne et la dryade Mellone.
Et voilà que l'on reprend sur l'arrivée d'Enée et ses compagnons dans la Carthage de Didon. Au début, cela m'a agacé cette chronologie absurde des tomes, mais je me suis laissée, quand même,  emporter par les mots de l'auteur.
On découvre les origines de Didon et les évènements qui l'ont poussé à fonder Carthage. Et on la retrouve dans son royaume à l'arrivée d'Enée. On sait qu'ils furent amants, donc on était avertis de la suite.
Mais autant dans le premier , je trouvais que les sentiments étaient bien dépeints, amour, tendresse...autant là, je trouve que bon, c'est surjoué, c'est plat, cela n'a aucune saveur. Ils ne sont pas bons acteurs. Je n'ai pas ressenti d'amour dans la relation de Didon et Enée, mais plutôt l'évidence, le sens pratique.
"Je suis reine, tu es un prince en exil, ton fils veut une nouvelle mère, mon peuple serait ravi...allez pourquoi pas???"
La poésie de l'auteur n'a pas su transcender cette histoire. Et puis franchement, chaque deux pages, il y a une scène qui impose un poème!!! Bouh, on se sait plus si on lit un roman ou un recueil de poésie!!! Tout est bon pour qu'un des personnages déclame un poème.

Et puis, je fus aussi sceptique sur le personnage d'Ascagne. Dans le premier tome, il ne se cesse d'haïr le personnage de Didon. Or, il la veut pour nouvelle mère, il ne rêve que de cela. C'estlui qui les pousse dans les bras l'un de l'autre!!! C'est à ne plus rien y comprendre!!!
Et puis franchement, je comprends le geste fatal de Didon, elle se sent trahie, elle a beaucoup perdu dans cette histoire et voilà que les Troyens s'en vont. Je la comprends!!!

J'ai trouvé ce tome en deçà du premier, mais cela ne m'a pas empêché de continuer sur le 3°

Publié dans fantasy Historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article