La dame des abeilles de Thomas SWANN

Publié le par Loba



Connaissez-vous vraiment l'histoire de Rome? Remus le sage, Romulus le conquérant: enfants, ils ont failli mourir, condamnés par le vieux roi d'Albe La Longue. Le temps a passé, et les deux jeunes gens entendent mettre à bas la tyrannie régnante. Alliés aux dryades et aux faunes, ils marchent donc sur la cité... 
***************
Le second tome se termine sur l'arrivée d'Enée et Ascagne dans la péninsule italique.
Et voilà que ce dernier tome commence avec la naissance des jumeaux Rémus et Romulus.
Encore un bond dans le temps, complétement loufoque!!!!

On retrouve la dryade Mellone, celle qui s'est faîte aimer d'Enée et dont elle a eu un fils Coucou. Elle était devenue reine des dryades. Et on apprend de but en blanc, qu'elle est la seule représentante de son espèce encore en vie, que son fils Coucou est mort à l'âge de 25 ans, d'un coup de froid, qu'il n'a pas eu le temps d'avoir de descendance, qu'elle a été la maîtresse d'Ascagne, qu'elle n'a pas voulu lui donner d'enfants....bref frustration quand tu nous tiens!!!

Et voilà qu'elle décide d'aider les jumeaux, l'un blond, l'un brun, avec l'aide de Luperca la louve. Bin oui, ils sont qd même les descendants d'Ascagne et Enée, les deux hommes qu'elle a aimé.
Bien sûr, les jumeaux sont le symbole du dualisme : le blond est un ange, le brun est un démon. Et voilà que commande la destinée de Rome dès le berceau de deux enfants et la tanière d'une louve.
Ils grandissent chaucun développant son caractère : la bonté et la dureté.

Et voilà que le brun rencontre Mellone....et l'histoire recommence. Elle choisit ses hommes dans la même famille.

La fin on la connaît, mais pour ma part , elle est trop moraliste à mon goût. C'est trop facile d'annoncer les choses comme cela.Un fratricide n'est pas une chose que l'on peut expier en un battement de cils.

Bref, ce tome ne m'a pas plu, trop rigide, trop scolaire. Le personnage du Blond jumeau ressemble trop à Enée pour qu'il ressorte comme un nouveau personnage à part entière. Je n'ai pas accroché, si ce n'est au personne de Sylvan, le faune.

Publié dans fantasy Historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Loba 01/03/2008 16:01

Bizarrement, j'ai pensé à toi devant ces couv' ;)

La liseuse 21/02/2008 11:29

J'ai déjà le premier tome à lire. tes 2 derniers avis ne sont pas folichons mais bon qui ne tente rien n'a rien et puis les couv' sont tellement jolies.