Waylander II de GEMMELL

Publié le par Loba




Il venait d'un enfer de souffrance et entra dans un monde de mort. Dans les monts de Skeln, Dakeyras l'homme des bois et sa ravissante fille Miriel vivent dans la solitude et l'harmonie. Ils ne savent pas qu'un groupe de guerriers sanguinaires rôde dans les montagnes. Des hommes qui n'ont jamais connu la défaite, pour qui la vengeance et la torture sont comme la viande et la boisson. Pour dix mille pièces d'or, ils sont prêts à tuer l'homme des bois. Ces combattants endurcis n'ont pas peur de cette mission... Ils devraient. Car Miriel est une fille de feu et d'acier, maîtrisant l'arc et l'épée grâce à l'enseignement du plus mortel assassin qui ait jamais vécu : son père, mieux connu sous le nom de... Waylander !
*****************
J'avais adoré le tome 1 , mais alors, pas la peine, je suis conquise d'avance!!! J'aime tout!!!
Bon, OK, Waylander a pris qques rides, qques années ont passé, des cheveux blancs se sont multipliés, mais au fond de lui, il reste le même homme.
On l'avait laissé apaiser, une nouvelle vie plus douce s'offrait à lui, on en était content pour lui.
Mais voilà que le cercle vicieux recommence! C'est pas possible, les dieux s'acharnent sur lui??!! Sa femme adorée est décédée , écrasée par la chute de son cheval. Franchement, j'étais en colère contre GEmmell. Cette femme a tout vécu, la haine, le viol, la guerre, elle s'en est sortie la tête haute, et il l'a fait mourir de cette façon! C'est à la limite du scandale. On retrouve donc Waylander avec une de ses filles adoptives Miriel. Il lui apprend à combattre. Ils n'ont aucun lien de sang, mais ils sont identiques, trop semblables même, plus qu'ils ne l'osent l'avouer. 
L'autre fille s'est mariée et vit paisiblement. Enfin, c'est ce que l'on croyait. Mais son mari et elle ont été assassinés. Alors là, j'aime plus du tout l'auteur!!! A quoi il s'amusait en écrivant ça??

Et voilà que du coup, la tête de WAylander est mise "à nouveau" à prix!!! Cela ne cesserait donc jamais? Seulement cette fois, il n'y a pas que lui en jeu. Il y a sa fille Miriel, qui n'est pas encore une combattante accomplie. Et là, on voit le soldat trembler, hésiter. On le ressent plus humain, moins froid.

On retrouve et découvre d'autres personnages : on retrouve Angel, qui n'a pas eu non plus une vie facile, mais qui ne s'attendait pas à ce qui allait lui tomber sur le coin du visage ; on découvre Senta, le meilleur épéiste et beau parleur et plein d'autres encore. Waylander n'est pas seule dans cette lutte sans mercis. 

J'ai bien aimé le rôle de Miriel. Cette fille n'a jamais eu une vie facile. Elle a été élevée par un père hors normes, qui lui a plus appris le maniement des armes que la politesse. Elle a vu cet homme fort s'effonder à la mort de sa femme, devenir alcoolique, se détruire. Elle en a tiré des leçons, pas forcément justes. Pour ne pas souffrir, il ne faut pas aimer. Mais tenir de tels engagements, cela n'est jamais chose aisée. On suit son parcours pour améliorer sa force physique, mais aussi la lutte des sentiments qui émerge en elle, surtout quand le bonheur est à portée de mains.

Et la fin, ha la fin, grandiose, même si pour ma part, j'ai versé ma petite larme. Ce Gemmell c'était qd même un sacré auteur, il arrive à me faire pleurer dans un livre de pure High bien sanguinolent.

Vivement la suite!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Loba 01/03/2008 16:01

ah bon? lol

Loba 01/03/2008 16:01

ah bon? lol

hydromiel 26/02/2008 09:49

Je ne te suprendrais pas en te disant que j'ai adoré lol