La trilogie des Magiciens de KURTZ

Publié le par Loba



Tout commence lors d'une partie de chasse, quand Brion Haldane, le roi de Gwynedd, meurt d'une crise cardiaque, provoquée par une puissante magicienne derynie. Kelson, encore adolescent, succède à son père. Alaric Morgan, l'un des rares Derynis de Gwynedd qui ose afficher ses origines et ses pouvoirs, sait comment transmettre à Kelson les pouvoirs magiques inhérents à la charge royale dans la dynastie des Haldanes. Kelson en aura grand besoin: révoltes localisées, complots de certains nobles, emprise croissante de la hiérarchie religieuse... Mais au Conseil de Régence, Jehana, la veuve de Brion veut faire condamner Morgan comme traître et hérétique, afin que son fils ne perde pas son âme en étant corrompu par la magie derynie... Situé dans un Moyen Age alternatif, le monde est l'enjeu d'une lutte entre les humains et les Derynis race d'apparence humaine aux pouvoirs psi innés.

Un cycle qui regroupe (comme son nom l'indique ) trois tomes : Le réveil des magiciens, La chasse aux magiciens, Le triomphe des magiciens. Ils ouvrent le grand cycle de fantasy qu'est l'histoire des Derynis.
J'ai vraiment adoré cette histoire qui par bien des côtés n'est pas sans rappellerle cycle de Coe, La couronne des Sept Royaumes. Dans ces deux cycles, on a deux peuples qui se déchirent et se terrorisent : un peuple d'Humains, ainsi qu'un peuple de magiciens, aux grands pouvoirs, les Derynis. Comme dans le Coe, le héros principal fait parti de la minorité de magiciens qui va devoir être le tuteur d'un noble humain, ici le futur roi. 
On a donc des conflits religieux, raciaux dans lesquels nos héros vont devoir sortir la tête de l'eau.
J'ai vraiment été touchée par le personnage de Morgan, cet homme qui ne renie pas ses origines, qui en est très fier, malgré toute la haine que l'on déverse sur lui. Il va connaître bien des malheurs, qui vont le plonger toujours plus dans sa solitude. Sa vie est jonchée des morts des ses amis et de sa famille, mais cela ne l'empêche pas de toujours se trouver aux côtés du futur roi, pour l'aider dans sa tâche.
Par contre, je trouve que le rôle de Kelsion, le jeune prince est surfait. Il n'a que 14 ans, il vivait encore dans les jupes de sa mère et d'un seul coup, sans réelle transition, il devient un roi d'une grandeur d'âme incroyable, un véritable stratège né...Autant le personnage de Tavis dans le cycle de Coe, a des blessures de l'âme qui ressortent à merveille , mais là, je n'arrive pas à ressentir le personnage de Kelsion.
L'histoire est vraiment prenante, même si j'ai trouvé le tome 3 un peu long et parfois à la limite de l'ennui.

J'ai en ma possession la préquelle de cette histoire La trilogie des Rois. Je viens de voir qu'il existait une suite à la trilogie des magiciens, mais qui n'a pas été réeditée par Pocket, et les anciennes éditions sont soit hors de prix (100E) soit indisponibles!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TheMax 17/04/2008 10:27

Bonjour Loba,J'ai lu tous les livres de la série il y a queques temps, et en effet ils sont tous très prenants, alternant action et passages plus centrés sur la psychologie des personnages. La grande force de cette série est la puissance des mondes crées par l'auteur, mélants des des détails réel et totallement inventés, le tout formant un monde imagianires, mais très peu éloigné du notre.

Kabrozar El Enuej 23/03/2008 16:30

 Je dois avouer que cette trilogie est assez bien rédigée et que son temps de lecture correspond parfaitement à un trajet aérien La Havane >Roissy-Charles de Gaulle en porte à porte( d'embarquement, les portes, hein...), à deux minutes près. En effet Kelson est légèrement surfait dans cette trilogie, comme l'a écrit Harmonie, cependant cela ne le rend ni dérisoire, ni insipide,ni même insignifiant, mais laisse plutôt de la place pour une expansion future dans d'autres tomes de ce cycle, ce qui peut s'avérer apréciable. Comme me l'a dit une amie, cette trilogie, qui est composée des premiers livres de cette auteur, correspond à la part de ses oeuvres dans laquelle elle n'osait pas encore écrire, comme si elle avait peur, sujette à une forte timidité (me corriger si je me trompe)Une bien bonne oeuvre, un auteur remarquable, dont on ne se lasse que difficilement, et qui laisse présager bien du bonheur lors de la lecture des tomes suivants ^^

loup blanc 18/03/2008 20:31

Bonjour LobaUn cycle qui m'a passionné. Surtout l'époque Cambérienne....les tout début de la légende.De cette auteur j'ai encore plus aimé les romans sur le Temple. A tchao            loup blanc

Aileean 17/03/2008 18:14

J'ai la même édition que toi, Loba, et j'avoue que j'en ai abandonné la lecture. Je suis allée assez loin, mais ça n'a pas plus accroché que ça. Je me suis promis de m'y remettre... Peut-être cet été?

Harmonie 17/03/2008 06:18

En tout treize tomes sont sortis.Il y a eu suite à la trilogie des Rois (donc aussi chronologiquement avant l'histoire que tu as lue) la trilogie des Héritiers. Et il y a la suite directe des Magiciens, la trilogie du Roi Kelson (où le personnage prend de l'ampleur et perd un peu son côté surfait), puis un tome isolé "Une femme pour le roi".J'ai adoré ce cycle.