L'épopée Cathare de ROQUEBERT

Publié le par Loba

L'épopée cathare : Tome 1, L'invasion 1198-1212
 
 
L'épopée cathare : Tome 2, Muret ou la dépossession 1213-1216
 
 
L'épopée cathare : Tome 3, Le lys et la croix, 1216-1229
 
 
L'épopée cathare : Tome 4, Mourir à Montségur 1230-1244
 
 
L'épopée cathare : Tome 5, La fin des Amis de Dieu 1244-1321
 
 
 




L'épopée cathare : Tome 5, La fin des Amis de Dieu 1244-1321 (Poche)
Pour qui s'intéresse un tant soit peu à l'histoire de la France, a au moins entendu ou lu qque chose sur La croisade albigeoise et les Cathares.
Ici l'historien Michel Roquebert retrace toute cette période depuis la naisssance du manichéisme jusqu'aux derniers cathares.
C'est un magnifique travail d'historien qu'il nous a livré là.
Cela est parfois déroutant car c'est qque chose de très scientifique, un travail de fournis sur la recherche de sources...Mais on en apprend toujours plus sur cette époque.
Cela faisait longtemps que je souhaitais le lire. Je suis originaire de cette région au passé si riche en événements sanglants. Je suis née à Carcassone, j'y étais eu collège et lycée là bas. J'ai vécu près de 20 ans à Conques sur Orbiel (mes parents y vivent encore) et j'ai appris dans ce livre que ce fut un village dans lequel s'est réuni des Parfaits. J'ai des aieux qui sont ariégeois et vivaient près de Montéségur et Montaillou...Et maintenant je vis à Toulouse, haut lieu du catharisme et de l'occitanie.

Je connaissais déjà tous les événements évoqués dans ces livres, mais l'auteur y ajoute un travail de sociologue, politologue.
Les sources principales que nous avons, sont celles laissées par les vainqueurs, mais est vraiment la vérité?
Il tente de nous dévoiler le vrai du faux, sans jamais prendre parti, ce qui est la tâche première de l'Historien (je vous conseille de lire Douze leçons en Histoire de Prost).

Pour ma part, il y aura toujours l'antagonisme : Hommes du Nord/Hommes du Sud.
Ils n'avaient pas la même culture, les mêmes héritages et ne pouvaient pas se comprendre. Au Sud, c'étaient des latins, qui avaient encore beaucoup hérité des Romains. Un serment pouvait être rompu à tout moment, sans que cela choque. Pas dans le Nord, c'est pour cela que Simon de Montfort c'est souvent senti trahi.
Comme pour les Croisades en Terre Sainte, la religion faut le point d'ancrage  ; mais il fallait savoir que le Duché de Tououse et ses vassaux comme les Vicontes de Trencavel étaient des contrées les plus prospères de France. Ils étaient riches, d'une culture imposante mais de plus, doté d'un pouvoir fort.

Pourquoi tant de chevaliers du Nord se sont disputés les nouveaux territoires, se sont accaparés les châteaux?? Pour une histoire de religion?? Je ne pense pas.

D'autres choses à savoir : le comté de Toulouse est passé au moins du royaume de France par un mariage.

Simon de Montfort est mort sous les remparts de Toulouse d'un jet de catapulte tenue par des femmes et jeunes filles toulousaines.

Le château de Montségur que tout le monde admire n'est pas celui qui a connu la croisade. Il a été construit après.

...Si vous avez des questions???
 
 
L'épopée cathare : Tome 4, Mourir à Montségur 1230-1244 (Poche)
 
 
 

Publié dans Catharisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Et... 13/02/2015 17:22

Ce n'est pas un historien.

Loba 26/04/2008 11:49

Salut Merlin, Pour moi c'est un livre de plus qui surfe sur la vague du Da Vinci Code. Il est bourré d'erreurs historiques. Je n'ai pas supporté le mélange catharisme et egypte antique. Par contre, étant originaire de Carcassonne, j'ai bien aimé retrouver les paysages de ma région qui sont bien décrits je trouve.

Merlin 26/04/2008 09:50

Que penses-tu de larynthe de Kate mosse ?

Isil 08/04/2008 18:14

Ah je savais bien que ce nom me disait quelque chose. C'est d'ailleurs dans "L'histoire des femmes" que je trouvé ce titre au sujet du rapport à l'enfant et à la mortalité infantile notamment. C'était un paragraphe seulement mais absolument passionnant.

Loba 08/04/2008 15:39

Isil  :tout à fait, c'est très universitaire, tu as bien trouvé le mot. C'est une succession de faits bruts, de dates, de batailles tout cela avec des explications d'historien.Pour montaillou, en effet, c'est bien le village dont s'est servi Le Roy Ladurie pour son étude sur le catharisme. ce livre est très intéressant et plus accessible que ceux de Roquebert. Ce n'est pas une question d'écriture mais de sujets. Dans Montaillou, on suit au travers des rapports de l'Inquisiteur Jacques Fournier (futur pape) la vie de croyants cathares notamment la domus des Clergue. On y parle de sexualité, d'amour, de vie de famille....Touffman  : j'ai trouvé Montaillou plus accessible car plus centré sur l'élément humain et non pas sur les fait en eux mêmes. Le Roy Ladurie étudie le catharisme au travers des habitants d'un village acquis à la cause. Roquebert étudie toute la croisade, analyse les batailles, la géo stratégie, les mentalités mais au travers des événements et non pas des acteurs