Montaillou, village occitan de Le Roy Ladurie

Publié le par Loba

Montaillou, village occitan de 1294 à 1324
 




Etude historique, psychologique...d'un village de l'Ariège (09).

Ce village a son importance, car d'une part il se situe non oin de Montségur, mais surtout l'Inquisiteur Jacques Fournier y a séjourné pas mal d'années. Il est venu y faire son travail à la recherche de Parfaits, d'Hérétiques.
Ce futur pape nous a donc laissé ses écrits, tous les interrogatoires qu'il ma mené de mains de maître pendant toutes ses années.
On va découvrir les habitants de ce village et notamment la famille / la domus des influents Clergue. Un des fils est le curé de la paroisse. un curé atypique, qui prend à sa guise la virginité de ses ouailles et qui a pour maîtresse Béatrice de Plénissoles, la châtelaine du coin.

On a bien spur qques anciens cathares. Enfin...cathares oui et non. Car beaucoup ne sont que de pauvres ouailles qui ont suivi le troupeau. On retroyve très peu de vrais pratiquants, croyants, des Parfaits.
Ce ne sont que des repentis qui se ressemblent tous, surtout après des mois d'enfermement dans des cachots lugubres.

Le livre se départage en plusieurs thématiques : le sexe, la religion, la domus, le viol...

On voit un véritable village médiéval vivre avec ses disputes, ses querelles familliales. Mais aussi sur des aspects que l'on ne pensait pas trouver : le viol. apparaît une vision du viol frappante. Le viol est le quotidien de pratiquement toutes les femmes. On dit sans pudeur que sa femme a été violé ou sa fille nubile ou sa mère vieillisante....Mais la bonne naissance du violeur peut être une sorte de gloire pour la famille de la violée. On a presque le sentiment que certains ont un sentiment de fierté.

Mais il y a aussi le personnage haut en couleurs de Pierre Clergue, le curé. Il est le fils de la famille la plus puissante du village. Il a un rôle qui le hisse dans les sphères et du coup, tout lui est permis. Il a des maîtresses. Des femmes se vantent d'avoir perdu leur virginité dans son lit. Surtout il entretient une relation avec la châtelaine des environs, une belle veuve. On apprend même qu'ils ont eu des relatiosn charnelles dans l'église du village.

On y parle bien spur Catharisme car l'inquisiteur n'est pas venu en vacances, mais on apprend beaucoup de choses sur l'Occitanie, les mentalités de l'époque.

Je pense que c'est pour cela que ce livre ne s'intitule pas "Village Cathare".

Il faut savoir qu'à l'époque où J. fournier est à Montaillou, le catharisme n'a pas totalement disparu. Le dernier cathare a été brûlé est Ghuilhem Bélibaste en 1321 à Villerouges Termenès (dont je vous conseille la visite)

On dit que le catharisme a perduré jusqu'à nos jours. On peut rencontrer des personnes qui se disent Néo-cathares...

Petite info :  L'inquisition est née du Catharisme. En effet, Saint Dominique l'a crée à Fanjeaux, pour combattre cette hérésie. Je vous recommande aussi la visite de l'abbaye de Prouilles, première création de Saint Dominique en terre Cathare (à côté de Bram). Les premières moniales furent des anciennes cathares repenties.
Il est aussi le fondateur des Dominicains.
Donc voilà l'Inquisition est fille de la croisade albigeoiseques.

Jacques Fournier, l'Inquisiteur, est originaire du Comté de Foix, sera pape sous le nom de Benoit XII, un des papes d'Avignon
 

Publié dans Catharisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

saymaru8001 09/04/2008 00:22

Si tu aimes les romans fantasy, viens faire un tour sur mon skyblog.http://saymaru8001.skyrock.com/

Isil 08/04/2008 18:20

C'est malin maintenant j'ai encore plus envie de le lire!! Ca a l'air tellement passionnant. Et en plus ça me donne envie de découvrir cette région qui m'est inconnue.