Les portes de la maison de la mort d'ERIKSON

Publié le par Loba



Le continent des Sept Cités est au bord du gouffre. Une guerre sans précédent, un conflit des plus meurtriers sont annoncés. En effet, L'empire malazéen impose sa domination féroce, tous les jours, un peu plus sauvagement.


Mais dans toute conquête et perte d'identité, la révolte gronde. Une sorte de résistance s'établit. A sa tête, on retrouve la prophétesse Sha'ik et tout un groupe de fidèles alliés. Elle se prépare pour combattre l'Impératrice Laseen. Ce sont donc deux femmes qui tiennent dans leurs mains le destin de milliers de gens. La seule issue possible est la lutte acharnée jusqu'à la mort d'un des combattants.


Des caractères vont se révéler, des combattants vont se découvrir braves ou peureux, mais toujours la même angoisse de la Mort !


Mon opinion ne va pas différer grandement de celle que j'avais eu lors du premier tome.
Ce cycle ne révolutionne pas le genre de la Fantasy, tout en ayant des points intéressants. Les personnages restent toujours intéressants, avec des psychologies plus ou moins bien ficelées. L'intrigue, l'histoire en soi n'est pas révolutionnaire, mais la plume alerte et efficace de Steven Erikson permet de tenir le cap.


C'est toujours aussi sombre, violent, à la limite parfois du malaise, du voyeurisme malsain, mais la frontière n'est jamais dépassée, ce que je rend grâce à l'auteur. Je ne suis pas une grande fan de la dark Fantasy, mais je trouve cette lecture agréable.


Un cycle intéressant mais pas novateur.

Publié dans Dark Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article